Nuit noire de l'âme ou depression

Nuit noire de l’âme et métamorphose

Vous êtes mal ? Vous avez le sentiment d’être perdu ? Votre quotidien vous ennuie, vous semble fade ?

Peut être traversez vous  ce que l’on appelle “La nuit noire de l’âme”. C’est douloureux mais cela peut être aussi une invitation à la métamorphose.

Qu’est ce que la nuit noire de l’âme  ?

La nuit obscure de l’âme (ou nuit noire de l’âme) est une expression attribuée à l’origine à Jean de la Croix, et qui désigne une expérience passagère de désolation spirituelle dans l’expérience mystique, un temps où « Dieu est caché » ou même la foi semble vaciller. Qualifié de « Sahara du cœur » par Richard J. Foster, c’est le temps où l’Homme « mesure son indignité dans un mouvement de descente » avant de mesurer « sa grandeur dans un mouvement de remontée vers la lumière ». Il ne s’agit donc pas d’une expérience négative. Elle permettrait de purger l’âme de ses défauts et de l’enrichir en vue d’un mariage mystique ultérieur.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nuit_obscure_de_l%27%C3%A2me

La nuit noire de l’âme peut ressembler à une dépression mais c’est en fait une dépression de l’âme.

L’âme envoie le message qu’elle est en souffrance parce que notre vie n’est pas en accord avec qui nous sommes vraiment.

La nuit noire de l’âme est là pour nous faire prendre conscience que notre réalité basée sur nos croyances, émotions, jugements, pensées n’est qu’une illusion.

C’est notre ego qui pour nous protéger nous a maintenu dans ce monde du matériel, des apparences, du faire. Il nous fait toujours réagir de la même manière en réponse à des situations qui nous ramènent à des blessures antérieures.

Il est donc important de reprendre le contrôle sur notre ego en allant au delà de nos peurs…

La nuit noire de l’âme survient souvent après un événement douloureux de notre vie (deuil, séparation…) ou lors d’une recherche spirituelle.

La mort nous ramène au fait que tout peut s’arrêter d’un instant à l’autre.

L’on prend conscience que toutes nos croyances n’ont plus aucun sens. Si l’on est dans une démarche spirituelle on peut avoir l’impression que tout le chemin parcouru n’a servi à rien comme si nous étions à nouveau à la case départ, même plus mal qu’avant.

La nuit noire de l’âme est différente de la dépression. On ressent un chaos intérieur mais on n’est pas malade.

On continue à vaquer à nos activité quotidiennes même si c’est sans intérêt.

 

Comment reconnaître une nuit noire de l’âme

On n’arrive plus à ressentir de la joie.

On fait les taches ménagères par obligation. Tout nous ennuie même l’entourage.

D’apparence tout va bien pour nous mais le quotidien est insupportable et l’on garde le contrôle, on n’exprime pas nos émotions.

Les personnes autour de nous ont souvent du mal à comprendre.

 

Mon Témoignage

Au cours de ma vie j’ai traversé plusieurs périodes de nuit noire de l’âme.

A l’époque j’ai mis dessus le nom d’épisodes dépressifs et je n’ai pas compris le message de mon âme.

Je me sentais alors perdue, j’avais l’impression d’un profond bouleversement intérieur, que je ne m’en sortirais jamais.

Parfois j’ai compris et j’ai changé d’orientation professionnelle comme lorsque à 22 ans j’ai perdu un enfant brutalement.

L’être humain est ainsi fait qu’il ne comprend que dans la souffrance.

Parfois j’ai peu ou pas compris. Je me suis positionnée en victime par rapport à ce qui m’arrivait jusqu’à ce que j’ai la prise de conscience que j’étais à 100% responsable de ma vie.

J’étais une grande créatrice et j’avais la possibilité de me créer la vie la plus belle qui soit.

Dernièrement j’ai encore vécu une période de nuit noire de l’âme. je l’ai accepté comme un cadeau en sachant qu’il était nécessaire pour moi de franchir un autre pallier de conscience, de vraiment me réaliser.

J’ai été confronté à mes peurs à travers la difficulté de faire un choix, tant au niveau personnel que professionnel.

J’ai passé plusieurs journées allongée sur mon canapé les yeux dans le vague, moments d’intériorisation qui je le sentais étaient nécessaires mais qui étaient en même temps très douloureux.

Je suis sortie de cet état et j’ai posé des questions. Quelle est ma réalité ? Qu’est-ce qui me met en joie ? Qu’est ce que je choisis maintenant ? Où ai je envie de vivre, de travailler ? Avec qui ?

Tout s’est alors ouvert devant moi, des opportunités sont arrivées et surtout tout était clair et lumineux.

J’ai choisi le bonheur et la joie, j’ai choisi d’être qui je suis.

Que faire lors d’une nuit noire de l’âme ?

  • Accueillir nos pensées, nos jugements, nos croyances, ainsi que cet état de chaos intérieur.
  • Se poser des questions. Qu’ai-je à comprendre ? Quel est le sens de ce que je vis maintenant ? Pourquoi je vis des schémas répétitifs dans ma vie ? Est ce que je me sens à ma place dans mon travail ? Est ce que mes relations me nourrissent ? Qu’est ce qu’elles me renvoient de moi, de mes blessures ?
  • Arrêter la victimisation et comprendre que l’on est créateur de sa vie.
  • Osez sortir de sa zone de confort, traverser ses peurs.
  • Nous apporter l’amour et la reconnaissance que l’on attend de l’extérieur.
  • Ecoutez les messages de notre âme.
  • Accepter de lâcher tout ce qui ne nous apporte pas le bonheur et la joie au lieu de fuir dans l’alcool, la drogue, l’hyperactivité…
  • Faire des séances d‘hypnose  pour apaiser nos blessures et sortir des schémas répétitifs.

https://catherinechauvin.com/hypnose

  • Se faire faire son thème de numérologie de la métamorphose pour comprendre qui nous sommes vraiment et comment accéder à notre être profond.

https://catherinechauvin.com/numerologie-de-la-metamorphose

  • Access Bars et méthode des 2 points

https://catherinechauvin.com/access-bars-consciousness

https://catherinechauvin.com/la-methode-des-2-points

 

Et si le chaos amenait l’ordre ?

 

Write a comment